Là où il y a la haine que je porte l’Amour

Amour-haine deux forces antithétiques si présentes dans nos vies. Souvent, autour de nous et par les médias, nous voyons passer des messages pleins de rage, pleins de haine, pleins de violence, pourquoi ? C’est l’objet de notre article d’aujourd’hui !

Pourtant, tout le monde veut la paix, la concorde et la fraternité. Les politiques et les économistes en parlent, les Églises les prêchent. Alors, pourquoi la violence fait-elle la une des médias ? Pourquoi la violence s’affiche-t-elle sans cesse dans l’ordinaire de notre vie ? Il nous semble que la raison est à chercher dans un grand vide existentiel. Notre société souffre d’un profond déficit d’intériorité, et, dans ce cadre, le côté primaire l’emporte… des tweets sans pitié, des débats sans pitié, … serait-ce que nous vivons dans un monde sans pitié ? Sommes-nous donc si durs et sans cœur ? Est-ce vraiment de ce monde-là dont nous rêvons ??

Nous sommes convaincus que, paradoxalement, des jeunes souhaitent un monde autre. Des jeunes anticonformistes désirent un monde différent, pacifié, juste et fraternel. Ils ne veulent pas perpétuer une société soumise à la réussite, à la productivité, à la frustration et à l’échec car ces « valeurs » n’engendrent que peur et violence. Dans notre monde sans sérénité, la prière attribuée à saint François n’est pas anachronique : mettre l’Amour là où il y a la haine est un sacré et urgent défi. Saint Maximilien Kolbe, prisonnier dans le camp de concentration d’Auschwitz, posa un geste lumineux dans l’enfer de l’extermination : il donna sa vie par Amour pour un autre homme (voir ici). Un geste d’Évangile, un geste fort d’un témoin qui toute sa vie s’était entraîné à se donner toujours plus au service de Dieu et des autres : « Qui perd sa vie la trouvera » (cf. Mc 8, 35).

Notre société a soif d’Amour et de paix ! Elle en a assez de toute cette violence qui blesse et fragilise ! Et si notre monde était prêt à faire naître des vocations pacifiques en réponse à cet appel de Jésus : « Les doux posséderont la terre » (cf. Mt 5, 5). La vocation franciscaine est faite pour susciter des hommes et des femmes remplis d’Amour. Non pas un amour mielleux, émotif et artificiel mais un Amour puissant, révolutionnaire, celui du Seigneur.


Vous imaginez un monde meilleur grâce à vous ?

Vous vous imaginez transmettre
cet Amour contagieux autour de vous ?

Entre le rêve et la réalité,
il n’y a qu’un pas : juste un choix.


A propos Vocation Franciscaine

Nous sommes les frères franciscains conventuels de France - Belgique, l'une des trois branches masculines de l'ordre fondé par Saint François d'Assise. Notre vie est axée autour de trois piliers : prière, mission, fraternité. Nous vous accueillons ici sur notre blog dédié à la vocation avec cette salutation de Saint François : 'Que le Seigneur vous donne sa paix!'.
Cet article, publié dans Méditation, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Là où il y a la haine que je porte l’Amour

  1. Ping : Là où il y a la discorde, que je mette l’union | Vocation Franciscaine:   « Viens! Suis-Moi! »

Les commentaires sont fermés.