Comment discerner ?


Le temps des questions

Toute vocation commence par des questions existentielles et personnelles : « Qu’est-ce que je fais ? Que dois-je vivre ? Qui suis-je ? A quelle vie Dieu m’appelle ? Où est mon bonheur ? etc ». Ces questions ont besoin de réponses. Saint François, lui aussi, s’est posé la question : « Seigneur, que veux-tu que je fasse ? » Ces questions touchent à la vie et méritent d’être réfléchies.

discerning_my_vocation

Alors, il faut discerner.

Discerner ! Quel drôle de mot ! Tentons une définition :

Le discernement est une opération de l’intelligence et de l’Esprit pour distinguer et ordonner les données dans notre tête et notre cœur en vue d’une bonne décision.

Il s’agit donc de réfléchir avec notre intelligence, notre cœur et… le Seigneur pour choisir le chemin à suivre. Comment faire ?


 Les premiers pas.

Après les questions, il est souhaitable de trouver des réponses. Où ? Avec qui ? Comment ? La Bible peut nous aider. Le prophète Isaïe dit : « écoutez et vous vivrez » (Isaïe 55, 3). L’écoute est liée à la vie. Une vocation ne peut pas avoir une réponse dans la précipitation, émotive et rapide. Elle demande du temps. Certes, prendre du temps, pour certains c’est en perdre car Giovane e frate sul porticato Assisiaujourd’hui il faut réagir vite ! Pourtant la réponse au sens de notre vie a besoin de temps, de réflexion, de prière et d’accompagnement. Il faut écouter cette voix puissante de Jésus quand il nous dit : « Suis-moi ! ».

L’Église conseille vivement lors de ce temps d’être accompagné par un père spirituel. La mission de ce père spirituel n’est pas de diriger ou de décider à la place du jeune mais, d’après son expérience, d’éclairer et d’orienter la personne vers son bien.


Besoin d’aide pour discerner ?

N’hésitez plus ! Contactez-nous !