Le Carême, cadeau de Dieu

Nous entrons aujourd’hui dans le Carême, 40 jours pour nous préparer aux fêtes pascales qui sont le fondement de notre foi chrétienne. Le Carême repose sur trois piliers : la prière, le jeûne et l’aumône. Chacun de ces piliers nous aide à répondre au premier commandement : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu et ton prochain comme toi-même ». La prière construit notre relation avec Dieu, elle nous permet de découvrir un Dieu qui nous aime et de répondre à son amour ; le jeûne construit notre relation avec nous-mêmes : il nous apprend à nous aimer en nous libérant de tout ce qui nous alourdit : la nourriture mais aussi toutes nos addictions éventuelles (internet, smartphone, etc.) ; l’aumône construit notre relation avec les autres : elle nous apprend à aimer concrètement à travers le don (argent, temps, etc.) et les gestes fraternels.

Le pape François, dans son message pour le Carême 2020, insiste sur un autre aspect fondamental de ce temps si particulier : le Carême est un « kairos », c’est-à-dire « un temps favorable donné par le Seigneur » pour « nous préparer à célébrer avec un cœur renouvelé le grand Mystère de la mort et de la résurrection de Jésus », un « mystère d’amour » qui se retrouve au « fondement de notre conversion ». Il s’agit donc d’un « temps de grâce qu’il ne faut pas laisser passer en vain » car :

  • Il permet de « contempler plus profondément le Mystère pascal, grâce auquel la miséricorde de Dieu nous a été donnée. L’expérience de la miséricorde, en effet, n’est possible que dans un ‘‘face à face’’ avec le Seigneur crucifié et ressuscité « qui m’a aimé et s’est livré pour moi » (Ga 2, 20). Un dialogue cœur à cœur, d’ami à ami. C’est pourquoi la prière est si importante en ce temps de Carême. »
  • « Le fait que le Seigneur nous offre, une fois de plus, un temps favorable pour notre conversion, ne doit jamais être tenu pour acquis. Cette nouvelle opportunité devrait éveiller en nous un sentiment de gratitude et nous secouer de notre torpeur. »
  • « Le carême est « une richesse à partager » à travers l’aumône et les gestes fraternels. Aujourd’hui encore, il est important de faire appel aux hommes et aux femmes de bonne volonté pour qu’ils partagent leurs biens avec ceux qui en ont le plus besoin en faisant l’aumône, comme une forme de participation personnelle à la construction d’un monde plus équitable. »

Nous vous souhaitons une bonne entrée en Carême. Que ce temps nous donne de découvrir de quel amour nous sommes aimés et de répondre à cet amour, chacun selon notre vocation. Bon et Saint Carême à tous !

« Regarde les bras ouverts du Christ crucifié, laisse-toi sauver encore et encore. Et quand tu t’approches pour confesser tes péchés, crois fermement en sa miséricorde qui te libère de la faute. Contemple son sang répandu avec tant d’amour et laisse-toi purifier par lui. Tu pourras ainsi renaître de nouveau »
Exhortation apostolique ‘Christus vivit’.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du message du Pape François ici.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :