La genèse de la vocation : à l’origine, une tension

Dans notre société souvent bousculée par une certaine amnésie historique, il est très fréquent, même à la mode, de reconstruire son arbre généalogique. Cette démarche est révélatrice d’une nécessité psychologique fondamentale : savoir d’où l’on vient et qui sont nos ancêtres. Elle répond à la question des origines, du commencement. L’être humain a, par nature, besoin d’être rassuré par des points de repère le situant dans l’espace et dans le temps.

A la différence de la tradition grecque qui a une conception cyclique du temps, l’histoire du salut, dans la Bible, est conçue dans une notion de temps linéaire, donc avec un commencement et une fin. Ainsi, on peut mettre en évidence au moins trois types de commencement. D’abord, la Genèse présente le début du temps historique (cf. Gn 1,1) ; ensuite, l’Évangile de saint Marc évoque le commencement de l’avènement de Jésus Christ (cf. Mc 1,1) ; enfin, le Prologue de Saint Jean remonte au commencement absolu, aux profondeurs de Dieu (cf. Jn 1,1).

De même, dans chaque vocation, il y a une genèse, un commencement. Parfois, les frontières ne sont pas évidentes. Nous connaissons des vocations « à la Saint Paul » où l’appel est « clair et musclé » (voir notre article à ce sujet ici), et d’autres où il se dessine de manière plus discrète et progressive. Il est donc important d’être attentif aux signes.

La vocation se révèle quand le cœur est en tension, quand le cœur a soif, quand le cœur attend. Il y a un désir de plénitude au fond de l’être. L’être a besoin de se donner, de se dépasser, de grandir. Souvent, l’éveil de la vocation se traduit par une tension entre l’intérieur (besoin de Dieu, de force, de joie, d’amour) et l’extérieur (désir de donner, de se donner, de bâtir, de témoigner). Dans cette phase, il est crucial d’être accompagné par un « pasteur », un guide, dont la mission n’est pas de manipuler ou de diriger, mais au contraire d’éclairer et d’orienter vers le Bien.

Toi aussi, tu peux voir la genèse de ta vocation : ces signes simples mais clairs que Dieu te donne à l’intérieur, dans ton cœur, et à l’extérieur, par les autres.


Oui, Dieu parle dans la brise légère…

Écoutez et vous vivrez ! (Is 55, 3)


A propos Vocation Franciscaine

Nous sommes les frères franciscains conventuels de France - Belgique, l'une des trois branches masculines de l'ordre fondé par Saint François d'Assise. Notre vie est axée autour de trois piliers : prière, mission, fraternité. Nous vous accueillons ici sur notre blog dédié à la vocation avec cette salutation de Saint François : 'Que le Seigneur vous donne sa paix!'.
Cet article, publié dans Méditation, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.