Et si Dieu avait un plan pour moi?

FvfMetroManila9848 22 (edit)Aujourd’hui, nous vous proposons de réfléchir sur le cheminement vocationnel à travers l’interview du Cardinal Luis Antonio Tagle. Né à Manille aux Philippines, il envisage d’abord de devenir médecin, avant qu’un prêtre – qui pensait qu’il était appelé au sacerdoce – ne l’inscrive à son insu pour passer l’examen d’entrée au séminaire. Il échoue à cet examen mais réussit celui d’inscription à la faculté de médecine. Il est alors de plus en plus attiré par le sacerdoce mais n’a plus aucun espoir d’entrer au séminaire car toutes ses demandes pour repasser les épreuves se soldent par des refus. Alors il prie beaucoup pour discerner sa vocation :

« Seigneur, montre-moi ton chemin dans cette confusion, car moi je ne le vois pas. »

Finalement, il est repêché in extremis par un prêtre jésuite chargé d’examiner les candidats. Il est ordonné prêtre pour le diocèse d’Imus aux Philippines en 1982. Il est ensuite nommé évêque de ce même diocèse par Saint Jean Paul II, avant de devenir archevêque de Manille et primat des Philippines en 2011. Il est enfin crée cardinal par Benoit XVI en 2012 et participe à l’élection du pape François en 2013. Dans cet article accessible ici, il donne quelques conseils utiles pour discerner sa vocation ainsi que son propre témoignage sur son parcours vocationnel quelque peu atypique. Nous vous livrons ici la conclusion qu’il en tire :

« Ma conclusion, c’est qu’il faut chercher sa voie tout en restant ouvert à ce que la vie a à offrir. Nous n’avons pas le contrôle sur tout. J’étais le dernier sur la liste d’inscription au séminaire, et je suis maintenant cardinal. Qui aurait pu croire une chose pareille ? Chercher sa voie demande des efforts personnels, mais il est également nécessaire de s’appuyer sur les autres. Nous avons besoin de gens qui nous connaissent et qui vont voir des choses que nous refusons de voir. […] Je dis aux jeunes de ne pas céder à la frustration. Parfois des jeunes s’effondrent quand leurs plans se cassent la figure. Dans ces cas-là il faut adopter une perspective plus large et se dire : « Et si Dieu avait un meilleur plan pour moi ? »

Vous pouvez consulter l’interview complète de Mgr. Tagle ici. Nous vous souhaitons une bonne lecture !


Dieu très haut et glorieux, viens éclairer les ténèbres de mon cœur. Donne-moi une foi droite, une espérance solide et une parfaite charité.
Donne-moi de sentir et de connaître, afin que je puisse l’accomplir, ta sainte volonté qui ne saurait m’égarer.
Saint François d’Assise.


A propos Vocation Franciscaine

Nous sommes les frères franciscains conventuels de France - Belgique, l'une des trois branches masculines de l'ordre fondé par Saint François d'Assise. Notre vie est axée autour de trois piliers : prière, mission, fraternité. Nous vous accueillons ici sur notre blog dédié à la vocation avec cette salutation de Saint François : 'Que le Seigneur vous donne sa paix!'.
Cet article, publié dans Témoignage, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Et si Dieu avait un plan pour moi?

  1. Ping : Esprit Saint or not Esprit Saint, that is the question! | Vocation Franciscaine:   « Viens! Suis-Moi! »

Les commentaires sont fermés.