Présentation, Purification, Chandeleur, Vocation ? Quel point commun ?

Que de noms différents ! On pourrait se dire qu’ils n’ont aucun lien entre eux. Et pourtant ! Commençons avec le premier mot : aujourd’hui, 2 février, nous célébrons la Présentation de Jésus au temple. Cette fête intervient 40 jours après Noël et commémore l’instant où l’Enfant Jésus est entré pour la première fois dans le temple de Jérusalem. Il était emmené par ses parents afin d’accomplir les rites prescrits par la loi de Moïse : la consécration de tout enfant premier né de sexe masculin au Seigneur et la purification de la mère. C’est pourquoi cette fête est aussi connue dans la tradition chrétienne sous le nom de ‘Purification de la Vierge‘. Elle porte également un autre nom, beaucoup plus connu, la fête de la Chandeleur. Pourquoi chandeleur ? Ce terme vient du mot latin ‘candela’, qui signifie ‘chandelle’. Parce que Jésus est la lumière du monde, comme le dit Syméon dans l’Évangile :

« Mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples : lumière pour éclairer les nations païennes, et gloire d’Israël ton peuple » (Luc 2, 30-32).

Syméon… un vieil homme présent dans le temple et qui attendait Jésus. L’Évangile nous le dit : « Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ. ». Pouvons-nous imaginer cet homme, très âgé, qui attendait sans se décourager, sans doute depuis de nombreuses années, la venue du Messie ? Il attendait. Cela veut dire qu’il était attentif aux signes que le Seigneur lui adressait. Il n’attendait pas passivement, il était actif. D’ailleurs, l’Évangile nous précise :

« Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. »

Syméon était habitué à écouter la voix du Seigneur, à la reconnaître parmi toutes les autres et à lui obéir. C’est ainsi qu’il se retrouve au temple au moment même où Marie et Joseph amènent l’Enfant Jésus. Nous pourrions dire la même chose d’Anne, une femme très âgée qui, comme Syméon, savait se mettre à l’écoute du Seigneur et le servir :

« Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière.»

Syméon et Anne, deux personnes avancées en âge. Plus que cela, deux personnes très avancées sur le chemin du Seigneur, qui ont traversé toutes les difficultés de la vie et qui nous interrogent plus de 2000 ans après :

Attends-tu le Seigneur ? As-tu le désir de le rencontrer, de le suivre ? Es-tu attentif à ses signes, à sa voix ?

La Présentation de Jésus au temple est aussi la journée mondiale de la Vie Consacrée. Oui, aujourd’hui, c’est la fête de tous ceux qui ont choisi de suivre de plus près le Maître. C’est notre fête à nous aussi, frères franciscains ! Comme Syméon et Anne, nous l’avons rencontré et nous voulons l’annoncer par notre vie prophétique dans les pas de notre fondateur Saint François d’Assise. La vocation est une réponse d’amour à un Amour plus grand qui t’appelle.

Et toi ? Écouteras-tu cet appel que le Seigneur t’adresse ? Te laisseras-tu séduire ?

Et pour conclure, quelques instants de notre vie au couvent de Narbonne…

A propos Vocation Franciscaine

Nous sommes les frères franciscains conventuels de France - Belgique, l'une des trois branches masculines de l'ordre fondé par Saint François d'Assise. Notre vie est axée autour de trois piliers : prière, mission, fraternité. Nous vous accueillons ici sur notre blog dédié à la vocation avec cette salutation de Saint François : 'Que le Seigneur vous donne sa paix!'.
Cet article, publié dans Méditation, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Présentation, Purification, Chandeleur, Vocation ? Quel point commun ?

  1. Ping : La racine de la vie consacrée? La rencontre avec Jésus ! | Vocation Franciscaine:   « Viens! Suis-Moi! »

Les commentaires sont fermés.