Message du Pape François aux consacrés : Être un peu de sel et un peu de levain pour que la masse grandisse

On lit souvent dans les médias que l’Église manque de prêtres, de religieux/religieuses, de personnes consacrées et que les vocations se tarissent, notamment dans les pays développés. Le Pape François a évoqué cet aspect lors de sa rencontre avec les consacrés à l’occasion de sa venue à Milan. En ce Jeudi Saint, jour où Jésus a institué l’Eucharistie,  nous relayons ici les éléments essentiels de sa réponse. Vous pouvez trouver le texte intégral là.

Basant sa réflexion sur la minorité (qui est un trait important de notre vocation à la suite de Saint François), le pape François a mis en garde tous les consacrés contre la tentation de la ‘résignation’ qui conduit à l’acédie (la paresse de l’âme) et contre la recherche des sécurités humaines (notamment à travers l’argent). Pour lutter contre ces tentations, il a encouragé tous les consacrés à retrouver leurs origines et le « feu » qui animait leurs fondateurs :

« Nos pères et nos mères fondateurs n’ont jamais pensé à être une multitude ou une grande majorité. Nos fondateurs se sentaient mus par l’Esprit Saint à un moment concret de l’histoire pour être une présence joyeuse de l’Évangile pour leurs frères ; pour renouveler et édifier l’Église comme levain dans la masse, comme sel et lumière du monde. Eux ils pensaient simplement à apporter l’Évangile, le charisme. Je crois que l’un des motifs qui nous freinent et qui nous enlèvent la joie se trouve dans cet aspect. Nos congrégations ne sont pas nées pour être la masse, mais un peu de sel et un peu de levain. […] Moi je n’ai jamais vu un pizzaiolo qui, pour faire une pizza, prend une livre de levain et 100 grammes de farine, non. C’est le contraire. Peu de levain, pour faire lever la farine. »

Il a aussi encouragé chaque consacré à « poser un acte de confiance dans le Christ car c’est Lui qui conduit l’histoire » et à « mettre Jésus au milieu de son peuple » comme il avait déjà eu l’occasion de le dire dans son message pour la journée de la vie consacrée (cf. ici) :

« Ce que le pape peut vous dire c’est ceci : vous êtes peu nombreuses, vous êtes peu nombreux, vous êtes ce que vous êtes. Allez aux périphéries, allez aux confins rencontrer le Seigneur, renouveler la mission des origines, à la Galilée de la première rencontre. Choisissez les périphéries, réveillez des processus. Et cela nous fera du bien à tous, cela nous fera grandir, cela nous fera multitude. »

Et si nous rallumions le feu ?

Vous pouvez écouter l’intervention intégrale du pape François en vidéo ci-après ou directement sur le site de KTO en suivant ce lien. Vous trouverez la partie évoquée dans cet article au bout d’environ 1 heure et 8 minutes de vidéo.

A propos ofmconvnarbonne

Nous sommes les frères franciscains conventuels de Narbonne. Franciscains renvoie à notre fondateur, Saint François d'Assise. Conventuels désigne les frères qui vivent dans des couvents. Nous sommes présents à Narbonne depuis le 13e siècle. Aujourd’hui, en fraternité, nous voulons vivre l’Évangile et le communiquer avec passion à nos contemporains.
Cet article, publié dans Méditation, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.