La vocation : prendre ou donner

Nous vivons dans une société habituée à prendre. Pourtant, des jeunes ont encore envie d’aller à contre-courant  et de se donner totalement. Certes, ces nouvelles ne font pas la une des médias. Mais discrétion ne signifie pas vide ! Le don de soi est donc au cœur de la vocation.

Donner ou prendre, telle est la question… Une vieille histoire.

prendreAdam et Eve, s’éloignent de Dieu en prenant le fruit interdit (cf. Gn 3,6). Ils veulent posséder les choses et décider sans Dieu. Leur mauvais choix provoque un sentiment nouveau : la peur de Dieu et, par conséquence, la peur des autres.

donnerJésus, par contre, ne prend pas, il donne ce qu’il a de plus précieux : prenez ceci est mon corps, … ceci est mon sang… pour vous ! (cf. Mc 14,22-24). Jésus ne donne pas de recettes ou de thérapies, il donne sa vie. Par le don de sa vie, il crée la communion entre Dieu et les hommes et répare la peur des origines. Jésus fait passer de la peur à la confiance !

Notre monde a besoin de jeunes généreux capables de réparer des cœurs et des vies en traduisant l’Amour de Dieu. Les jeunes aiment les déclarations mais ils croient par les actes !

A propos ofmconvnarbonne

Nous sommes les frères franciscains conventuels de Narbonne. Franciscains renvoie à notre fondateur, Saint François d'Assise. Conventuels désigne les frères qui vivent dans des couvents. Nous sommes présents à Narbonne depuis le 13e siècle. Aujourd’hui, en fraternité, nous voulons vivre l’Évangile et le communiquer avec passion à nos contemporains.
Cet article, publié dans Méditation, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La vocation : prendre ou donner

  1. Ping : La racine de la vie consacrée? La rencontre avec Jésus ! | Vocation Franciscaine:   « Viens! Suis-Moi! »

Les commentaires sont fermés.