La fête de la Portioncule

La Portioncule, berceau de l’ordre franciscain, dans la Basilique Sainte Marie des Anges.

En ce 2 août, nous célébrons dans la famille franciscaine la fête de Notre Dame des Anges ou fête de la Portioncule. La Portioncule : quel nom étrange ! Ce nom signifie « petite portion » de terre. Il s’agit, en effet, d’une petite chapelle datant du VIe siècle, se trouvant dans la plaine d’Assise, près de la ville. Elle est aujourd’hui ‘intégrée’ dans la basilique Sainte Marie des Anges (cf. ci-contre). Saint François aimait cette chapelle. C’est dans cette chapelle qu’il comprend qu’il doit réparer l’Église. C’est de cette chapelle qu’il envoie les frères partout dans le monde. Selon la tradition, en juillet 1216, une nuit, Saint François a une vision de Jésus et de la Vierge Marie entourés des anges. Ils lui demandèrent quelle grâce il souhaitait. François répondit : « Que les pécheurs soient pardonnés. ». Il demanda au Pape Honorius l’indulgence plénière pour les pécheurs, une fois confessés et repentis. Le Pape lui concéda cette indulgence, le pardon d’Assise, en 1216.

Pour nous aujourd’hui, cette fête n’est pas simplement historique. Elle est surtout spirituelle. Saint François veut réparer l’Église mais il commence par réparer la vie spirituelle, la vie intérieure. Il demande le pardon et la conversion pour communier à la vie du Christ. Il propose un passage de la purification à la communion. Cette intuition de Saint François est belle et encourageante. La purification est un chemin de libération à travers lequel on regarde sa vie et on décide de la rendre propre, libérée de toute lourdeur. La confession des péchés est le moment privilégié pour déposer la propre histoire blessée avec le poids du péché aux pieds de Jésus. Jésus est venu « pour sauver ce qui était perdu » (cf. Lc 19, 10). C’est la bonne nouvelle. Nous ne sommes pas destinés à vivre « perdus », sans orientation, mais retrouvés. Jésus fait le chemin pour nous trouver : il nous cherche. C’est lui qui se déplace. Quand il nous trouve pauvres et pécheurs, il nous redonne la force, le pardon et la vie pour continuer le chemin. A partir de ce moment, nous retrouvons la communion avec lui. Nous passons de l’éloignement et la distance à cause du péché à la communion en Lui. C’est pour cette raison que le pardon d’Assise propose la confession et la communion (cf. ci-après).

Être purifiés pour être unifiés.

Jésus peut et veut le faire !


Pour mémoire, le Pardon d’Assise s’obtient par la visite d’une église franciscaine le 2 août et moyennant les conditions habituelles rappelées ci-après :
– participer à la messe et communier,
– réciter le credo,
– recevoir le sacrement de la réconciliation,
– prier aux intentions du Pape.


A propos Vocation Franciscaine

Nous sommes les frères franciscains conventuels de France - Belgique, l'une des trois branches masculines de l'ordre fondé par Saint François d'Assise. Notre vie est axée autour de trois piliers : prière, mission, fraternité. Nous vous accueillons ici sur notre blog dédié à la vocation avec cette salutation de Saint François : 'Que le Seigneur vous donne sa paix!'.
Cet article, publié dans Divers, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.