« Mais pourquoi toi, François d’Assise ?? »

Cette question, un peu surprenante, pour ne pas dire déstabilisante, a été posée à Saint François, par frère Massée, l’un de ses tout premiers compagnons. Il constatait alors que de nombreuses personnes venaient vers Saint François d’Assise et il s’étonnait (cf. Fioretto 10) :

« Je dis : pourquoi tout le monde court-il après toi et pourquoi chacun semble-t-il dési­rer te voir, et t’entendre, et t’obéir ? De corps, tu n’es pas bel homme, tu n’as pas grande science, tu n’es pas noble ; d’où te vient-il donc que tout le monde court après toi ? ».

Réponse de Saint François (cf. Fioretto 10) :

Entendant cela, saint François, […] rentrant en lui-même, resta longtemps son âme élevée vers Dieu […] puis, dans une grande ferveur d’esprit, il se tourna vers frère Massée et dit : « Tu veux savoir pourquoi à moi ? Tu veux savoir pourquoi à moi, tout le monde me court après ? Cela, je le tiens de ces yeux de Dieu très haut, qui en tous lieux contemplent les bons et les méchants : car ces yeux très saints n’ont vu parmi les pécheurs que moi ; et comme, pour faire l’œuvre merveilleuse qu’il entendait faire, il n’a pas trouvé sur la terre de plus vile créature, il m’a, pour cette raison, choisi pour confondre la noblesse, la grandeur, la force, la beauté et la science du monde, afin que l’on connaisse que toute vertu et tout bien viennent de lui et non de la créature, et que nul ne puisse se glorifier en sa présence, mais que quiconque se glorifie dans le Seigneur, à qui appartient tout honneur et gloire dans l’éternité. »

Et aujourd’hui ? Aujourd’hui comme hier, des jeunes sont séduits par l’idéal évangélique proposé par Saint François et s’engagent à sa suite. Un exemple ? Nous vous amenons à la rencontre de Frère Samuel – Marie qui vient de faire sa profession simple dans l’ordre des franciscains conventuels comme nous vous l’avons relaté ici.

 

A propos ofmconvnarbonne

Nous sommes les frères franciscains conventuels de Narbonne. Franciscains renvoie à notre fondateur, Saint François d'Assise. Conventuels désigne les frères qui vivent dans des couvents. Nous sommes présents à Narbonne depuis le 13e siècle. Aujourd’hui, en fraternité, nous voulons vivre l’Évangile et le communiquer avec passion à nos contemporains.
Cet article, publié dans Profession religieuse, Témoignage, Vie de notre custodie, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.