Baptême et vocation

BaptemeJesusEn ce mois de janvier, l’Église fête le baptême de Jésus. Il s’agit d’un moment génétique pour Jésus. Après environ 30 ans de discrétion, Jésus se manifeste pour vivre sa mission. Lors d’un discernement vocationnel, il y a également un temps de discrétion ou de Nazareth, où la personne discerne, réfléchit, évalue tous les éléments concernant la vocation seul ou avec son accompagnateur.

Ensuite, comme Jésus, pour le jeune, il y a un mouvement vers un « Jean le Baptiste » pour vivre des signes confirmant la vocation et la mission. Comme Jean le Baptiste dans la vocation on reconnaît Celui qui est plus puissant que nous et qui baptise dans l’Esprit Saint (cf. Mc 1,7-8). Dans l’Évangile de saint Marc, le commencement de la mission de Jésus est marqué par des signes forts : « le ciel s’ouvre, l’Esprit descend comme une colombe, une voix dit : tu es mon Fils bien aimé en toi j’ai mis tout mon amour » (cf. Mc 1, 10-11).

Dans le parcours vocationnel, il est important de rester ouvert aux signes que Dieu nous donne. A un moment ou à un autre du discernement, il faut voir et écouter. Sans l’ouverture aux signes de Dieu, une personne risque de rester dans le dodiscerning_my_vocationute sans voir que le ciel s’ouvre, que l’Esprit se montre et que le Père lui parle. Dans ces moments, et par ces manifestations douces ou musclées de Dieu, on passe de l’instabilité à la stabilité, du doute à la foi, de la peur à la confiance. Oui, le Seigneur donne des signes. Parfois ils viennent du ciel, de l’extérieur ; parfois ils viennent de notre baptême, de l’intérieur de nous-mêmes. C’est pour cela qu’il est important d’être accompagné pour mieux interpréter les signes de Dieu.

Une vocation franciscaine plonge toute sa vie dans les eaux pures du baptême. Par la vie d’adulte nous pouvons connaître des eaux troubles ou polluées ou bien des eaux agitées ou stagnantes. Le retour à la force du baptême n’est pas un acte régressif ou nostalgique, mais un acte de mémoire où l’on puise la sève de l’amour de Dieu dans nos racines spirituelles.


A propos Vocation Franciscaine

Nous sommes les frères franciscains conventuels de France - Belgique, l'une des trois branches masculines de l'ordre fondé par Saint François d'Assise. Notre vie est axée autour de trois piliers : prière, mission, fraternité. Nous vous accueillons ici sur notre blog dédié à la vocation avec cette salutation de Saint François : 'Que le Seigneur vous donne sa paix!'.
Cet article, publié dans Méditation, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.